Brownie sans gluten

Merci merci MERCI pour tous vos commentaires!! 
C'est dingue ce que ça peut réchauffer le coeur!!
Alors pour vous remercier, parce que je n'ai pas le temps de vous répondre tout de suite maintenant (mais sachez que je lis et chéris chacun de vos messages!), voilà une petite recette à déguster...chez
nous ça part en 2 secondes!

Ingrédients: 

200 g de chocolat noir à 70% + 100g de chocolat noir 70% coupé en morceaux
90 g de beurre (ou 50g de beurre et une bonne cuillière à soupe de purée d'amande!)
70 g de sucre (ou 45 g de sucre roux et 45g de sucre de noix de coco!)
2 oeufs
40g de farine de chataîgne
une demi gousse de vanille


123

Faire fondre le beurre avec le chocolat au bain marie
En attendant, mélanger les oeufs et le sucre
Une fois le chocolat-beurre fondus, ajouter le mélange sucre-oeuf
Ajouter la farine
Bien mélanger
Ajouter les morceaux de chocolat
Mettre dans un petit moule à brownies beurré et enfourner 20 min à 160C



Bon appétit!!!

5 leçons

Cela va faire bientôt 3 ans que nous travaillons sans relâche dans notre vieille maison et notre petit bout de terre. 
Quand nous sommes arrivés, le jardin consistait en un sapin et un noisetier avec 2/3 minuscules forsythias. Le reste n'était que prairie à moutons!
Nous avons commencé par déplacer le sapin (vive les muscles) pour créer le potager et le poulailler, puis nous avons imaginé le jardin de nos rêves. 
Tous ceux qui ont un jardin le savent, c'est du travail!
Mais je ne peux m'empêcher de penser aux leçons que le jardin m'a enseigné tout au long de ces mois de dur travail!

Leçon n°1:
 Un rosier à moitié mort est un rosier toujours en vie

Quand nous sommes arrivés, il y avait un pauvre petit rosier tout malade et tout fatigué. 
Plus les mois passaient et plus j'étais désespérée de le voir en si mauvais état.

A l'automne dernier j'ai remonté mes manches et j'ai commencé la réanimation:

J'ai coupé aux 2/3 en automne
Au printemps, j'ai enlevé tout ce qui semblait malade
Je l'ai déterré, brossé et je l'ai déplacé
J'ai vaporisé tous les 2 à 3 jours de la potion magique pour tuer les champignons


Je l'ai nourri à la peau de banane (découpée en petit morceau et enterrée au pied)
Et j'ai dit :"aller coco, maintenant c'est à toi de jouer!"

Et la c'est magique....le rosier a repris vie!!
Il m'a fait de magnifiques roses rouges cette année!
Alors oui, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir!



Leçon n°2:
 Rien ne se perd

Au jardin, on récupère tout!
On composte les végétaux, on donne les limaces aux poules, l'herbe de tonde sert à pailler les tomates, on cartonne le potager en automne pour le printemps, on utilise la sciure de bois scié (pas le chêne!) pour pailler, pareil pour l'écorce, les mauvaises herbes vont chez les poules, les graines sont récupérées pour l'année prochaine, etc... TOUT est réutilisé!


 pavot

Leçon n°3:
 la récup c'est charmant

J'adore la récup, et je me suis vite rendue compte que ça ajoutait au jardin un petit quelque chose!

Voilà une cabane à oiseaux faite avec de la palette et des restes de peinture


un vieux pot à lait caché dans les rosiers, acheté une misère en vide-grenier

un petit pot en zinc pendu dans l'arbre pour nourrir les oiseaux


 Un vieux seau en zinc tout cabossé pour ballader mes plantouilles d'un endroit à un autre


 2 panneaux en bois trouvés dans la benne d'un magasin, transformés en barrières anti-Molly, pour protéger les rosiers grimpants fraîchement plantés. 
J'ai juste passé un petit coup de peinture pour protéger le bois.


Leçon n°4
tout prend du temps!

Quand on démarre un jardin tout neuf, on est tout feu tout flamme, on plante partout et on s'attend à ce que le lendemain matin le jardin ressemble à un vieux jardin anglais centenaire...

Mais ça ne marche pas comme ça...!

On sème, on plante, on arrose, on nourrit, on entretient et ça prend du temps...

J'ai appris que le plus important est d'avoir du plaisir dans le processus et de continuellement ressentir cette excitation que nous sommes en train de créer quelque chose de fabuleux. Un jour le résultat viendra, mais ça prendra au moins 4 saisons voire beaucoup plus avant que notre belle petite plante devienne la star de tous les jardins. 

Nous avons décidé de mettre que des grimpants en guise de haie avec les voisins.
Rosiers, chèvrefeuille, clématites, glycine...ça prend du temps à pousser tout ça!
 Mais quel bonheur de voir les premières petites fleurs ou ne serait-ce qu''imaginer cette belle barrière fleurie dans quelques années....
Oui, un jardin ça prend du temps...mais c'est comme Noël, l'excitation des préparatifs est parfois bien plus délicieuse que le résultat (enfin moi ça me fait ça)!

Notre chèvrefeuille tout neuf de ce printemps qui grimpe tranquillement sur son grillage


Leçon n°5
la nature a le dernier mot...nous on s'adapte!

Les plantes savent mieux que n'importe qui où elles pousseront le mieux!! On ne peut forcer une courge à grandir dans du sable...tout comme on ne fait pas faire pousser des carottes dans de la glaise (malgré toute la bonne volonté du monde!!)!

Les plantes courent, elles vont là où elles trouvent leur bonheur, elles boudent les sols qui ne leur conviennent pas. 
J'ai du déplacer plusieurs fois un rosier (Joachim du Bellay) jusqu'à ce qu'il trouve sa place...pareil pour une clématite.

On plante, on observe et...on apprend!

Un potiron planté dans la serre, qui fugue! 
Visiblement il se plait mieux dehors que dedans!

Et vous, qu'avez vous appris au jardin?

♥♥♥


Welcome!

Aujourd'hui je suis de repos et ma liste de choses à faire est longue comme le bras!
Et ça me fait râler parce que j'aimerais faire autre chose...ce matin j'ai envie de 



Alors j'ai laissé tombé ma liste, j'ai filé dans l'atelier et j'ai bricolé...et ça mes amis, c'est un pur bonheur!

J'avais envie d'un petit clin d'oeil automnal devant la maison, en plus des innombrables courges bioniques en exposition (d'ailleurs vous aussi vous en avez des courges qui ressemblent à tout sauf à des courges?!) et je suis plutôt satisfaite du résultat!


J'ai récupéré un tout petit morceau de bois qui traînait, j'ai utilisé de la peinture couleur "redbarn", un bon coup de vernis, quelques épis de maïs fixés en haut et voilà!


Il est grand temps que je fasse une maison à oiseaux (birdhouse) pour le bord de la fenêtre.
Celle là a bien souffert, Molly & Co s'en sont donnés à coeur joie...time to say good bye!



Alors, vous aimez ou pas? Seriez vous prêt à acheter ce genre de choses?



Des nouvelles de la petite boutique...elle se met en route tranquillement, mine de rien ce n'est pas évident, il faut penser à tellement de choses! Si certaines veulent se lancer dans l'aventure, je vous conseille ce livre: 


image entrepreneuses-creatives.blogspot.fr

C'est une mine d'or d'informations!!!
Vous trouverez les auteures ici et ici

Aller, je m'en vais faire un tour sur tous vos blogs, j'ai tellement de retard!!
Belle après midi à tous!!



PS: la robe avance, je suis en pleine confection du patron, photos à venir!






Le défi

Tout est parti d'une discussion bricolage avec une de mes soeurs, Marion, sur facebook...
Elle a posté un système de rangement en cagette sur mon mur...
Et une autre de mes soeurs, Allison, a répondu un truc du style "ben et moi alors"
Alors j'ai posté une photo de robe à paillettes sur son mur parce que je sais qu'elle adore les paillettes!
Et là on a fait des recherches de la robe spectaculaire...et on a trouvé! Elle vient d'un grand couturier australien. La robe ne se vend plus, "heureusement" parce qu'elle coûte plus de $1 800!
Alors là on a commencé a être désespéré (comme si on pouvait se payer une robe à ce prix là même si elle était encore en vente!)
Et puis j'ai dit un truc que je n'aurais jamais dû...
"On ne peut pas l'acheter mais la faire ça doit être possible"
Et là ma soeur a répliqué: 
"CHICHE!"
Et j'ai dit
"ok je relève le défi!"

Alors le voilà le défi: 



Photos bhldn.com

Dans quoi je me suis embarquée?!!!
Inutile de dire que je n'ai pas de patron (et que j'ai passé une bonne partie de la nuit à cogiter!!!!!)
Histoire de me motiver, vous serez témoins de l'évolution de la robe. 
Il y a aura des modifications, je ne ferai pas un bustier mais un haut sans doute princess line, à confirmer....
Prochaine étape, étudier la robe 

PS: Allison, si j'y arrive, j'ai quoi?

Hello Fall!





Quelques épis de maïs et ça y est, je voyage dans le temps...
Me voilà dans les plaines d'Alberta, à déguster mon "corn on the cob" roulé dans du beurre salé avec une entrecôte de beef Albertain, les balles rondes à perte de vue et les Rocheuses au loin...
Ce midi, je suis de retour en Alberta!




♥♥♥



Muffins aux poires

Quand je me suis levée ce matin et que j'ai ouvert la porte d'entrée pour admirer le paysage voilà sur quoi je suis tombée....


Je vous entends d'ici..."qu'est ce qu'elle est mignonne!"...
mouais...moi je dis, une chance que le poils des bouviers s'auto-nettoie parce que sinon c'était le bain assuré!

En juin dernier, quand nous avons décidé de tenter une nouvelle FIV en octobre, j'ai passé des heures et des heures à faire des recherches sur ce qui favorisait la réussite de tout le processus (et croyez moi, c'est long et semé d'embûches)...
J'ai glané des centaines de témoignages, informations, je me suis écoutée et j'en suis venue à la conclusion que le sucre n'était pas bon pour le développement des ovocytes, des embryons et à l'implantation. 
J'ai donc décidé de lever le pied avec le sucre dans l'espoir un jour d'être capable de le supprimer.
Quand je dis sucre, je parle aussi des pâtes et de tous nos amis les féculents!
Je me suis rendue compte que manger des féculents (pain, pâtes, pomme de terre...) avait tendance à me rendre malade et fatiguée...
(Si certaines sont intéressées par l'alimentation et la fiv, n'hésitez pas!)
Je suis donc partie à la recherche de recettes sans produit laitier (je ne supporte plus!), sans gluten, sans sucre...ça ressemble à mission impossible!

Mais non c'est possible!
Et je dois dire que depuis que je fais attention je vois une nette amélioration...

Alors voilà sans plus attendre une recette de muffins sans produit laitier, sans gluten, sans sucre...et sans complexe, trouvée ici et adaptée...
J'adore!

ps: ils ont un peu bronzé...c'est ce qui arrive quand on fait 36 choses en même temps!

Muffins aux poires

2 1/2 tasses de farine d'amande (facile à faire soit même avec un thermomix)
3/4 càc de bicarbonate
une pincée de sel
3 oeufs
1/3 de tasse de compote de pomme
2 càs de miel
1 càc de citron
une poire
des épices (j'ai utilisé des épices pour gâteau aux poires, achetés en Suisse)

Mélanger les ingrédients sec d'un côté et les ingrédients humides de l'autre
Mélanger le tout
Répartir dans des moules à muffins
Cuire 20 min (tester avec un couteau) à  180C

Je vous dis, ZERO COMPLEXE!!!



♥♥


Blackberry

Merci à tous du fond du coeur pour vos encouragements pour la boutique!!! 
Ca y est, c'est lancé, j'ai attaqué le premier coup de pinceau cette semaine....aller, une petite photo pour vous faire patienter....


mais chuuut!
Ca y est les mûres sont mûres (elle était facile....) et je n'ai pas pu résister à l'envie de faire un semblant de tarte...un gros biscuit sablé aux mûres!


Pour la pâte j'ai utilisé: 
250g de farine
130g de beurre mou
120g de sucre en poudre
1 oeuf
1/2 gousse de vanille
Tout mélanger, étaler sur une plaque à cookies de façon à former comme un gros biscuit
Saupoudrer de poudre d'amande et de sucre
Placer les mûres
Re saupoudrer de poudre d'amande et de sucre
Et enfourner à 180C jusqu'à ce que les bords du biscuit soient dorés



Blackberry!

♥♥♥